CALL for PAPERS “UNDERSTANDING CULTURE AND CREATIVITY IN BRUSSELS”

Call for papers for workshop on 8 December 2016. A selection of papers will be published as an edited volume.

In the last decade, the cultural and creative sector has been a central topic on the agenda of researchers and policy makers alike. Undoubtedly, this sector has undergone significant changes under the influence of new economic realities, globalization and technological (r)evolutions. The creative workforce has changed with it and has arguably become more hybrid, flexible and easily adaptable to the current economic conditions. The evaluation of the outcomes of these changes, however, are much more debated. Some argue that the sector has responded exceptionally well to the opportunities and challenges of recent changes in our society, resulting in a growing creative workforce, in the development of innovative start-ups and in the creation of cultural and artistic infrastructures that facilitate urban regeneration, increase the attractiveness of cities and improves the social mobility of its residents. Others take a more critical position and point to the precarious working conditions, to the growing inequalities in terms of ethnicity, gender and class, to gentrification issues that such a development model might generate and to other potential harmful social, economic and political consequences of the ongoing process of neoliberalization.

Brussels is a particularly interesting case study in this regard because the city seems to have become an attraction pole for international artists and ‘creative’ people. The New York Times recently stated that “there’s a huge drive to make Brussels the new Berlin” and numerous cultural and creative projects emerge on a daily basis in different neighborhoods around the city. Also, the divided institutional structure of the Brussels-Capital Region makes that municipalities, communities, regions and the federal government all have some sort of competence relevant for the cultural and creative sector. This creates a complex landscape of cultural policy actors that is almost impossible to navigate. Nevertheless, local policy makers do not hesitate to announce publicly the importance of a blooming cultural and creative sector for Brussels.

In this workshop, we want to bring together academics and other professionals that do research on the cultural and/or creative sector of Brussels and who use a variety of quantitative (survey, secondary data analysis, network analysis, …) and qualitative (ethnography, archival research, (biographical) interviewing, …) methods. Broadly speaking, we are interested in state of the art research that covers culture and/or creativity. The empirical data should at least partly deal with Brussels. The main goal of this  workshop is to give the opportunity to researchers in a wide range of scientific disciplines to present their research on the cultural and creative sector of the Brussels-Capital Region and to give them the opportunity to interact with colleagues involved in similar research projects in Brussels.

Please see the full Call for Papers (in English and French) attached for more information.

More information on our INNOVIRIS Project The diversity of work in the cultural and creative industries: making it work for Brussels is here: https://workccsbrussel.wordpress.com/

Brochure d’information 2016-2017

Vous pouvez désormais télécharger la brochure d’information du Master en Arts du Spectacle vivant pour l’année académique 2016-2017: arts du spectacle vivant 2016-2017

12 mai 2016: Iranian Theatre Today: another look

Mini-colloque en collaboration avec Le Kunstenfestivaldesarts
12/05 | 14:00 – 19:00, La Bellone

Six chercheurs et artistes de renom brossent un tableau inédit et hybride de la réalité de la scène théâtrale en Iran, qu’une négociation permanente avec le pouvoir d’une part et la cité d’autre part rend à la fois effervescente et complexe. Les théorisations des fonctionnements socio-politiques des espaces de théâtre de la première partie de la journée seront complétées dans la seconde partie par les expériences concrètes des artistes.

Avec les contributions de Amir Reza Koohestani, Naghmeh Samini, Azadeh Shahmiri, Farzan Sojoodi, Missagh Nemat Gorgani & Amin Zamani

En collaboration avec La Bellone, CIFAS, Research Group THEA (ULB, VUB, RITCS)

Immersion : les étudiants en Arts du Spectacle vivant sont au Festival XS

Qu’est-ce que la performance ? Comment la performance et les autres disciplines artistiques au sens le plus large du terme peuvent être des moyens pour étendre et approfondir les évènements théâtraux et spectaculaires ?  Quelles sont leurs contributions théoriques au champ théâtral et au concept de théâtralité ? Quelles sont leurs influences sur la pratique théâtrale ? Et comment permettent-elles de (ré)interroger les modalités de réception (sensorielle et cognitive) du spectateur, ses place et rôle (social, esthétique, politique, etc.) ?

Cela s’apprend dans le Module Performance dans le cadre du cours de Dramaturgie et codes de la représentation à l’Université libre de Bruxelles mais surtout que cela se vit. Des étudiants en Master 1 Arts du Spectacle vivant s’y risquent en grande complicité avec les artistes, le Théâtre National et le Festival XS qui se déroule du 17 au 19 mars 2016 à Bruxelles, explorant les liens complexes entre art de la performance, théâtre, cirque, théâtre d’objets, marionnettes, etc. et espace public. Des créations qui suivent une histoire faite de conquêtes esthétiques, d’interrogations sociales et politiques, et de détours.

Ici, les étudiants construiront un « espace critique » multimédia en résonnance avec les questionnements soulevés par le Festival XS. Comme un laboratoire créatif où l’interrogative est essentielle.

Une collaboration du Master Arts du Spectacle vivant de l’Université libre de Bruxelles, le Théâtre National et le Festival XS.

Conçue et coordonnée par Sylvia Botella. En collaboration avec Karolina Svobodova.

En lien avec des chercheur(e)s, experts et artistes extérieur(e)s invité(e)s : Karolina Svobodova, Nele Wynants.

Avec Lou Boscq, Catalina Diaz-Romero, Manuela Fiori-Schneider, Candice Hansel, Nadia Iruhiriye, Violetta Jimenez, Masha Kapustina, Victoria Libert, Éléonore Russon, Marina Yerlès, Mariama Dieng, Sorana Dobré et Laura Trocan.

Parcours “Histoire et esthétique de la danse” (coll. Brigittines et PARTS)

Dans le but d’étendre la réflexion sur la danse contemporaine, la filière d’Arts du spectacle vivant de l’Université libre de Bruxelles s’associe aux Brigittines pour proposer une série d’ateliers d’analyse menés par Yannic Mancel. Cette collaboration se poursuit également  avec l’école de danse PARTS sous la forme de trois conférences publiques autour du thème « Formatage des corps, formatage de la pensée » (vous pouvez télécharger la brochure des conférences ici: In movement conférence). Accompagnant les créations présentées lors du festival International In Movement, ces rencontres proposent d’emprunter à l’anthropologie, à la sociologie et à la philosophie des outils pour stimuler le regard analytique du spectateur.

Informations pratiques :

En complément des cours théoriques sur la danse moderne et postmoderne de Karel Vanhaesebrouck, sont programmés :

Les ateliers d’analyse auront lieu les 12, 19 mars et 30 avril de 15h à 18h aux Brigittines.
Le 12 mars la rencontre aura lieu autour du spectacle de Shantala Pèpe ‘Despite Her’ du 11 mars
Le 19 mars la rencontre aura lieu autour du spectacle d’Arco Renz, ‘East’ du 15 ou 16 mars
Le 30 avril la rencontre aura lieu autour du spectacle de Lucile Charnier ‘Boléro’ du 27 avril

Les conférences publiques
La conférence de Dany-Robert Dufour se déroulera le 9 mars, de 17 à 19h aux Brigittines.
La conférence de David Le Breton se déroulera le 22 mars, de 17 à 19h aux Brigittines.
La conférence de Rudi Laermans se déroulera le 25 mars, de 17 à 19h aux Brigittines.
Ces conférences sont gratuites.

Séance de synthèse
Le troisième temps fort de la collaboration permettra aux étudiants de PARTS et ceux de l’ULB de se rencontrer. Le travail artistique des chorégraphes de PARTS, montré aux étudiants de l’ULB dans une présentation informelle ou une session de travail sera le point de départ de cette rencontre. Lieu et heure : l’après-midi du samedi 26 mars, à PARTS.

Présentation du festival In Movement
Chaque année, le Festival International des Brigittines opère une traversée orientée des formes scéniques contemporaines : langages novateurs, univers insolites, formes singulières et originales s’ouvrant à l’imaginaire.
Le Festival se donne chaque année un thème qui permet de poser une nouvelle question et d’orienter autrement le regard du spectateur : des rapprochements lui sont proposés, des voies de sensibilité, des pistes de lecture. Il peut créer, selon sa perception, des liens entre des spectacles très différents dans les styles, mais qui abordent des sujets assez proches.
Cette année le Festival aura pour thème Outrages et ravissements et aura lieu du 14 au 29 août 2016.

Workshops Sensibilisation à la pratique du spectacle vivant. Éd. 2015-2016

Depuis l’année académique 2014-2015, la filière en Arts du Spectacle Vivant de l’ULB et le domaine du Théâtre et des Arts de la Parole du Conservatoire Royal de Bruxelles entament une nouvelle collaboration pédagogique.

Cette aventure conjointe et inédite prend la forme d’un trajet de workshops artistiques (ateliers de création) où praticiens et universitaires se rencontrent pour une expérience collective et intensive. L’idée n’est ni de transformer les universitaires en artistes ni d’« académiser » les artistes. Au contraire, dans ces workshops les étudiants de l’ULB comme les comédiens du Conservatoire sont invités à quitter leur « zone de confort » pour une véritable collaboration dans laquelle la théorie devient nécessairement pratique et vice versa.

Grâce au soutien de la fondation Bernheim, deux workshops de deux semaines sont à nouveau organisés cette année.

IMG_6113

Programme

Du 14 au 25 mars, la compagnie Art&tça développera un projet autour du thème des sans-abris tandis que l’artiste Tania Alice initiera les étudiants au domaine de la performance.

Les 14 et 15 mars 2016, soirées de contextualisation organisées à l’ulb. Pour mieux comprendre les problématiques et méthodes de travail des différents artistes, la soirée du 14 mars (20h-21h30) portera sur la question du théâtre documentaire. Table ronde avec les artistes, Patrick Bebi, Karel Vanhaesebrouck et Françoise Bloch. Le 15 mars (18h30-20h30), Tania Alice fera une présentation de son travail et des enjeux de sa démarche. Celle-ci sera suivie par la projection de The Yes Men Fix the world. Une discussion entre les artistes et le public clôturera la soirée.
A la maison des arts (56 av. Jeanne, 1050 Bxl). Gratuit. Réservation par email à Karolina.Svobodova@ulb.ac.be

Le 24 mars 2016 de 19h à 22h, une représentation publique du travail mené lors de ces deux semaines aura lieu au Théâtre National. Gratuit.

Journée d’études: “Deep Time of the Theatre. Archaeology/Technology of the Senses”

Practicalities

Dates: Dec 3-4 2015, 09:30 – 18:00.

Venues: Thursday Dec 3: Antwerp, DE STUDIO (Maarschalk Gerardstraat 4, Antwerp) & Friday Dec 4: Brussels : ULB, Maison des Arts (Av. Jeanne, 56, Elsene/Ixelles)

Language: English

Entrance is free, but it is required to register in advance by e-mail at nele.wynants@ulb.ac.be

2015-10-26 22.34.30

Program

With lectures, presentations and performances by Muriel Andrin (Université Libre de Bruxelles), Sarah Bay-Cheng (Bowdoin College, USA), Edwin Carels (KASK School of Arts), Pieter De Buysser (author and performing artist), Chiel Kattenbelt (Utrecht University), Rudi Knoops (KU Leuven / LUCA School of Arts), Peter Missotten (ZUYD & Toneelacademie Maastricht), Kristof van Baarle (UGent), Sarah Vanagt (film and media artist), Katrien Vanagt (Huygens Institute for the History of the Netherlands), Melissa Van Drie (French National Centre for Scientific Research, Paris), Karel Vanhaesebrouck (Université Libre de Bruxelles), Kurt Vanhoutte (Visual Poetics, UAntwerpen), Kris Verdonck (media and performance artist), Érika Wicky (Université de Liège) and Jozef Wouters (scenographer).

An event organized by the Research Centre for Visual Poetics (UA) and Filière Arts du spectacle vivant (ULB) supported by the University of Antwerp, Centre de recherche MuCiA, ReSIC (Centre de recherche en information et communication)

Deep Time of the Theatre_final program and schedule(1)

Séminaire public pré soutenance de thèse: Christophe Van Eecke sur Ken Russell

Séminaire public de presentation des résultats de recherches de doctorat

Christophe Van Eecke (Université de Maastricht & ULB)
Pandaemonium: Ken Russell’s Artist Biographies as Baroque Performances

Mercredi 21 octobre de 14h00 à 16h00 en la salle H.1308
50, Avenue F.D. Roosevelt, 1050 Bruxelles

Ken Russell (1927-2011) was a renegade talent and the self-styled enfant terrible of British cinema. His legacy as a film-maker consists of a large number of films on the lives of artists, mainly composers. But Russell’s approach to artist biography was highly unorthodox: rather than reconstruct a factual account he offered a deeply personal interpretation of artists’ lives based on his own understanding of their work. In a programmatic text for his film on Mahler (1974), Russell explained that his films ‘evolve through a stream of consciousness in which the man and the myth, the music and its meaning, time, place, dream and fact all flow and blend into the mainstream of the film itself’ and that ‘my film is simply about some of the things I feel when I think of Mahler’s life and listen to his music’.

My research has attempted to explain what that statement means and to unpack its implications for the practice of life writing. It takes a baroque approach to performance and performativity to show how Russell not simply made highly inventive films on other artists, but also constructed those films as a kind of self-portrait. Russell’s work then becomes a performance of self through art. Through detailed analysis of several of Russell’s films I have reconstructed Russell’s method, from the very first documentaries he made for the BBC in the early 1960s through his major feature films of the 1970s and 1980s.

Monsieur Christophe VAN EECKE présentera les recherches qu’il a menées dans le cadre de sa thèse de doctorat en Histoire, histoire de l’art et archéologie (directeurs: Maaike Meijer, Université de Maastricht & Karel Vanhaesebrouck, Université Libre de Bruxelles)

Annonce VAN EECKE Christophe – séminaire public

La performance: intervention publique & action politique – chaire internationale de G. Nardacchione

L’ULB accueille Gabriel Nardacchione, chercheur et professeur en sociologie à l’Université de Buenos Aires. Invité dans le cadre d’une chaire internationale, il présentera ses travaux à travers trois centres de recherche, avec une série de conférences autour de la performance en tant que intervention publique et action politique.

Chaire ULB Gabriel_Nardacchione_web

programme_web_Chaire Nardacchione _p2

Nouvelle brochure d’information Master en Arts du Spectacle vivant

La nouvelle brochure d’information pour les étudiants du Master en Arts du Spectacle vivant est désormais disponible Brochure_MASpectViv-2015-16.