Nouveau projet de recherche au centre de recherche CiASp

Le centre de recherche CiASp (centre de recherche en cinéma et arts du spectacle) a obtenu le financement de son “projet de recherche B-Magic” autour de l’impact culturel de la lanterne magique* octroyé par le Fonds Wetenschappelijk Onderzoek – Vlaanderen (FWO) et le Frs Fnrs dans le cadre de l’appel “Excellence of Science (EOS) ». Ce programme collaboratif unique est destiné à financer des projets entre chercheurs du nord et du sud du pays. Pas moins de 269 projets ont été reçus et analysés en 2017, 38 projets caractérisés par un très haut niveau d’excellence ont ensuite été sélectionnés, dont 3 projets en sciences humaines seulement.

Le lanterne magique fut le premier médium de masse pour communication visuelle capable de contester le mot imprimé comme mode d’information et de communication dominant, offrant ainsi à toutes les couches de la société, lettrées ou analphabètes, de l’information visuelle autour de la nature, la religion, la science, les nouvelles technologies et les pays étrangers.

Le consortium du projet B-Magic, qui sera coordonné par le professeur Kurt Vanhoutte de l’ UAntwerpen (UA), rassemble une équipe interdisciplinaire composée de chercheurs actifs dans différents domaines (cinéma, histoire du spectacle, histoire urbaine, histoire des sciences, sciences de l’information et de la communication, sémiologie, et narratologie) de l’université d’Anvers (UA), de l’université de Leuven (KU Leuven), de l’ Utrecht University (UU), de l’ Université catholique de Louvain (UCLouvain) et de l’ ULB – Université libre de Bruxelles

Le CiASp accueillera dans le cadre des ce projet deux nouveaux chercheurs post-doctoraux et deux nouveaux doctorants, qui seront supervisés par les professeurs Dominique Nasta et Karel Vanhaesebrouck.

Contact ULB : Dominique Nasta [dnasta@ulb.ac.be] – Karel Vanhaesebrouck [kavhaese@ulb.ac.be]

Sylvia Botella est récompensée pour son travail de critique par les Comités belges de la SACD et de la Scam

Prix SACD X Scam 2017 – Belgique

En 2017, les Comités belges de la SACD et de la Scam, particulièrement sensibles aux parcours des auteurs, ont distingué des œuvres et consacré des personnalités attachantes qui tracent une œuvre au long cours en leur remettant leurs Prix annuels.

Le 15 décembre 2017, les Comités belges de la SACD et de la Scam ont récompensé notre collègue Sylvia Botella, Assistante chargée d’exercices en Master Arts du Spectacle  – Spectacle vivant dans la catégorie « Mention spéciale »   pour «  son travail de critique, engagé et passionné, et ses multiples activités de médiation et sensibilisation à la création artistique, nationale et internationale ».

Extrait du discours de Sylvia Botella : (…) : « Ce qui me fascine ce n’est pas tant la création elle-même que cet éclat particulier, qu’elle renvoie, notre puissance et nos manques. Souvent, les œuvres me laissent interdite, la pensée pulvérisée. Les artistes possèdent une majesté qui me désarme, souvent. C’est cette part là qui me sauve de toutes les salissures et de toutes les confusions. Et c’est cette part là que je désire tant partager avec d’autres parce que comme me l’a rappelé un jour avec justesse Edgar Morin lors d’un entretien  : « Le renoncement au meilleur des mondes n’est pas le renoncement à un monde meilleur ». Je n’y renonce pas.
Enfin, parce que la Maison des auteurs est notre hôte, j’aimerais citer les mots du poète René Char  – tout le monde connaît ma folle passion pour les festivals et le festival d’Avignon en particulier – : « impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s’habitueront ». Je me suis habituée à vous. Et vous, peut-être un peu à moi.
Je dédie ce prix (…) Et à deux grandes figures belges, inspirées et inspirantes, Catherine Simon et Jo Dekmine. Merci ! »

 

D’anciens étudiants du Master jouent leur spectacle Yvonne

D’anciens étudiants du Master en Arts du Spectacle Vivant jouent “Yvonne” ce samedi 16 décembre à la Maison du Livre à St-Gilles à 20h30. Pour voir les informations, cliquez sur Yvonne

Antia Diaz Otero, doctorante en arts du spectacle vivant, danse “Murmurô” de Fré Werbrouck

Antia Diaz Otero, ancienne étudiante de la filière Arts du Spectacle Vivant et actuellement doctorante au sein de la même filière danse dans le dernier spectacle de Fré Werbrouck “Murmurô”. Le spectacle sera présenté aux Brigittines du 5 au 9 décembre, à 19h30.

Murmurô – grondement du souffle, rumeur des muscles, bruissement du sang – la pièce, à travers ces murmures, dessine le portrait d’une femme, un être de la marge qui, par le corps, son énergie, son mouvement, suggère une possible liberté.
Le personnage est traversé par une figure, celle de la sorcière, un être à part, qui s’oppose à l’homme civilisé et qui l’interroge. Femme des lisières, elle prend soin de l’obscurité, de ce que nous ne voyons pas, elle s’attache à faire surgir ce que nous ignorons. Ombre et liberté, femme et animal, corps et énergie, survivance d’une figure, la sorcière nous amène ici à questionner notre rapport au monde.

Murmurô est le troisième volet des Variations sur l’immobile, série de solos créés selon les mêmes exigences artistiques : amener l’image immobile sur la scène, la mettre en mouvement en maintenant la forme dans un cadre précis, faire émerger des images troubles, mouvantes, qui ouvrent un espace, sans imposer leurs discours.

Toutes les informations sont sur http://www.brigittines.be/fr/saison-2017-18/murmuro-variations-sur-limmobile/

Participation des étudiants en arts du spectacle à Actus V

Du 6 au 11 novembre  2017,  les étudiants en Master Arts du Spectacle vivant/ULB, en collaboration avec les étudiants de La Cambre – ENSAV (performance, photographie et  graphisme) et en dialogue constant avec les diverses équipes pédagogiques, ont créé un espace réflexif, auteuriste et documenté, en résonance avec les questionnements soulevés par l’art de la performance, belge et international, en général, et Actus V – plateforme d’Art-Performance, en particulier, en suivant ses rencontres publiques, worhshops et performances. Ils ont exploré activement leurs liens complexes et mis en lumière leurs expériences artistiques les plus intenses  dans le journal 3 pour 6 – 3 numéros édités durant le festival  – et un ouvrage critique  à paraître en 2018.

Une collaboration du Master Arts du Spectacle vivant de l’Université libre de Bruxelles et de La Cambre-ENSAV.

En partenariat avec la MAAC, La Bellone et le 10/12.

Coordination (ULB/La Cambre-ENSAV) : Sylvia Botella, Hervé Charles, Antoine Pickels, Olivier Thieffry et Nicolas Rome.

Pour les lire, c’est ici   ACTUS SAMEDI DEF PLANCHES 72        ACTUS VENDREDI DEF PLANCHES 72        ACTUS JEUDI DEF PLANCHES 72!

6 organisations artistiques vous ouvrent leurs portes ce dimanche

  • On Sunday 26 November, 6 arts organisations invite you into their home in the centre of Molenbeek. Discover the vibrant activity behind the big blue doors: a unique breeding ground for dance, theatre and film since 2012. And get to know the various performing artists there: choreographers Wim Vandekeybus & Seppe Baeyens (Ultima Vez), Franck Chartier & Gabriela Carrizo (Peeping Tom), Arco Renz (Kobalt Works), Claire Croizé & Etienne Guilloteau (ECCE), Daniel Linehan (Hiatus) and documentary-maker Lut Vandekeybus (Khadouj Films).
    For the 5th anniversary of this special place we invite you to try out a varied mixture of workshops, open rehearsals, performances and films.

    Op zondag 26 november gooien 6 kunstenorganisaties de deuren open van hun huis in het hart van Molenbeek. Ontdek de bruisende activiteit achter de ‘grote blauwe poort’, sinds 2012 een unieke broedplaats voor dans, theater en film. En maak kennis met de verschillende artiesten: choreografen Wim Vandekeybus & Seppe Baeyens (Ultima Vez), Franck Chartier & Gabriela Carrizo (Peeping Tom), Arco Renz (Kobalt Works), Etienne Guilloteau & Claire Croizé (ECCE), Daniel Linehan (Hiatus) en documentairemaakster Lut Vandekeybus (Khadouj Films).
    Voor de 5e verjaardag van deze bijzondere plek nodigen we je uit om te proeven van een diverse mix van workshops, open repetities, performances en films.

    Le dimanche 26 novembre, 6 organisations artistiques ouvrent leurs locaux au cœur de Molenbeek. C’est l’occasion de découvrir ce qui se trame dans le bâtiment à la grande porte bleue, qui abrite depuis 2012 un creuset unique où bouillonnent danse, théâtre et cinéma. Et de faire connaissance avec les artistes : les chorégraphes Wim Vandekeybus & Seppe Baeyens (Ultima Vez), Franck Chartier & Gabriela Carrizo (Peeping Tom), Arco Renz (Kobalt Works), Claire Croizé & Etienne Guilloteau (ECCE), Daniel Linehan (Hiatus) et la documentariste Lut Vandekeybus (Khadouj Films).
    Pour fêter le 5e anniversaire de cet endroit hors du commun, nous vous invitons à goûter à un mélange varié de workshops, de répétitions publiques, de performances et de films.

    PERFORMANCES & OPEN WORKSHOPS
    11:30 Preview INVITED by Seppe Baeyens (Ultima Vez)
    13:00 Workshop by Claire Croizé (ECCE)
    14:00 Inauguration playground photos / Fanfakids / Dance Solo by Nuacet Guerra (Ultima Vez)
    15:00 Open Class ‘Talking Hands’ by Wim Vandekeybus (Ultima Vez)
    16:30 Open Class ‘Flood’ by Daniel Linehan, Michael Helland, Anneleen Keppens (Hiatus)
    17:30 Dance Duos by Alexandros Anastasiadis & Patricia Hastewell and Natalia Pieczuro & Eddie Oroyan (Ultima Vez) / Concert by INVITED Trio

    FILM SCREENINGS
    11:30 Not All that the World does, is good for a Mennonite (Khadouj Films/Lut Vandekeybus)
    12:30 32 rue Vandenbranden (Peeping Tom)
    14:00 Heroine Movie (Kobalt Works)
    14:30 Linda and Ali, Two Worlds within Four Walls (Khadouj Films/Lut Vandekeybus)
    16:00 À Louer (Peeping Tom)

    + Mobile pizza oven & workshop by ‘Samen voor morgen’
    + Kids room
    + Drinks & music

Toutes les informations sur : https://www.facebook.com/events/127527684579766/

 

Symposium: East and Central European Modernity Rebuilding in Performing Arts

La Bellone – Maison du Spectacle (Bruxelles)

23/11/17 – 24/11/17

La conférence Remembering 1918: East and Central European Modernity Rebuilding in Performing Arts tenue à La Bellone – Maison du Spectacle les 23 et 24 novembre 2017 trouve son argument dans le centenaire de la chute des empires européens et la création des Etats-Nations d’Europe centrale et orientale fêté en 2018. La naissance des nouveaux Etats fut accompagnée d’une double volonté de s’interroger sur la modernité et de créer une identité propre dans le concert d’une Europe multiple. On réfléchit alors intensément aux formes qu’elles devaient prendre dans la politique, dans la société et dans les arts.

La conférence a pour but d’explorer les notions de modernité et d’avant-garde et leurs avatars dans le théâtre, la danse et la performance grâce à un dialogue entre universitaires et artistes venus de Hongrie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie et Slovaquie. Les premiers présenteront les recherches les plus récentes sur le thème des avant-gardes dans les arts de la scène (dont Dariusz KOSIŃSKI, Justyna MICHALIK et Dorota WALCZAK-DELANOIS) tandis que les seconds prendront la parole pour préciser comment leurs pratiques font échos aux réflexions (politiques, artistiques, esthétiques) nées au lendemain de la Première Guerre mondiale (notamment Joanna LEŚNIEROWSKA, Monika DROŻYŃSKA, Katarzyna CHMIELEWSKA-JANKOWSKA et Jakub TRUSZKOWSKI).

Ce dialogue sera la point de départ d’un parcours-performance in situ créé spécialement pour le bâtiment du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles présenté le 27 mai 2018 dans le cadre du projet Remembering 1918 / European Dreams of Becoming Modern.
A suivre…

INFORMATIONS PRATIQUES
>>> La Bellone – Maison du Spectacle (Rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles) – voir la carte
>>> jeudi 23 et vendredi 24 novembre 2017 – 10 > 17h
>>> entrée libre
>>> la conférence se tiendra exclusivement en anglais

Avec le support de la Faculté de Lettres, Traduction et Communication de l’Université Libre de Bruxelles et de CiASp – Centre de recherche en cinéma et arts du spectacle de l’ULB.

Programme consultable sur http://poolsecultuur.eu/3,3,810,fr,East_and_Central_European_Modernity_Rebuilding_in_Performing_Arts

Nouvelle création de Jo Lacrosse (ULB) et Yvain Juillard

CEREBRUM J.O
Yvain Juillard | Joseph Lacrosse
Cie Les Faiseurs de réalités

17/10 > 28/10/2017 -19h : PREMIERES* Théâtre de Namur/Centre Dramatique (Be)
03/02 > 05/02/2018 : Scène Nationale de Chambéry (Fr) (TBC)
20/02 > 23/02/2018 : La Loge, Paris (Fr)

Après Cerebrum, Le Faiseur de réalités, crée en 2015 au Théâtre de La Balsamine (Bruxelles), Yvain Juillard, comédien, metteur en scène et biophysicien spécialisé dans la plasticité cérébrale, nous propose un nouvel opus mêlant théâtre et science.

Comment la conscience émerge de notre cerveau? Sommes-nous notre cerveau? Cet organe au néocortex surdéveloppé fait-il de l’Homme le seul animal capable de se leurrer lui-même et de s’en rendre compte, au moins partiellement? Nous est-il alors possible de négocier avec cette matière gélatineuse? Comment?
À partir du parcours d’un champion olympique de judo et de son préparateur Joseph Lacrosse, Yvain Juillard s’est aventuré dans l’exploration de la chute et de notre capacité de reconstruction.

Entre récit sensible et expérience ludique Yvain Juillard (mise en scène) et Joseph Lacrosse (jeu) proposent ici une écriture à deux mains pour entrer dans l’art du geste, du sens que l’on lui donne, de la vie qu’on s’invente, de la permission qu’on se donne.

Conception et mise en scène Yvain Juillard | Interprétation Joseph Lacrosse | Écriture Yvain Juillard et Joseph Lacrosse | Création son Marc Doutrepont | Création lumière et régie générale Vincent Tandonnet | Assistante mise en scène Caroline Goutaudier | Scénographie Yvain Juillard | Conseil neuroscientifique Yves Rossetti | Conseil dramaturgique Dominique Roodthooft | Aide au développement Isabelle Jans | Une création des Faiseurs de réalités / Compagnie Yvain Juillard en coproduction avec le Théâtre de Namur / Centre Dramatique | Avec le soutien du Corridor et de la Fabrique de Théâtre, du Théâtre Varia, de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service des projets pluridisciplinaires et transversaux et de WBI | Remerciements Céline Cappe, Céline Fantinel, Vesta Grastaïte, Lara Hirzel, Sylvette Lacrosse, Camille Meynard, Stephen Vince et aux équipes du Théâtre de Namur, du Corridor, de la Fabrique de Théâtre et du Théâtre Varia.
Bourse SACD 2015 « un ticket pour Avignon ».

Atelier d’écriture, d’expression et de théâtre : La création comme espace de liberté

Elisa De Angelis, ancienne étudiante de la filière en arts du spectacle vivant, organise avec sa compagnie Compagnia Atipica Randagia un Atelier d’écriture, d’expression et de théâtre : La création comme espace de liberté

 

Vous trouverez toutes les informations en cliquant sur : Annonce_Atelier

contact: co.randagia@gmail.com  ou téléphone 0478678339.

 

Bourse fondation VOCATIO

 

Depuis 54 ans, la fondation VOCATIO soutient chaque année 15 jeunes talents passionnés qui n’ont pas les moyens financiers pour faire évoluer leur vocation.

Au-delà du soutien financier (10.000 euros par personne), une sélection représente une reconnaissance, un tremplin et la mise à disposition d’un réseau de relations et d’échanges.

 

Le projet du candidat peut s’inscrire dans des domaines très diversifiés: médecine, urbanisme, métiers de mains, activités sociales, archéologie, sciences naturelles et écologie,

arts (appliqués, visuels, plastiques…), philosophie, droit, recherche scientifique, et bien d’autres domaines encore…

Pour une information complète, nous vous invitons à aller visiter notre site web >> http://www.vocatio.be/.

 

La bourse s’adresse :

Ø  aux jeunes entre 18 et 29 ans;

Ø  aux belges ou ayant un ancrage en Belgique;

Ø  aux jeunes ayant un projet, une vocation en phase de développement, mais freinés faute de moyens financiers;

Ø  aux disciplines les plus variées