« Murmuro », une pièce de la compagnie D’ici P avec Antia Diaz Otero

Antia Diaz Otero, doctorante de la filière arts du spectacle vivant et danseuse, interprète « Murmuro », de la compagnie D’ici P.

Grondement du souffle, rumeur des muscles, bruissement du sang – la pièce, à travers ces murmures, dessine le portrait d’une femme, un être de la marge mû par une physicalité singulière, à l’écart des codes, un peu animale, un peu sorcière : femme de l’ombre, figure de la transgression, elle s’oppose à l’homme civilisé et l’interroge.
Murmurô,
après Sillon et Phasme, est le troisième volet des Variations sur l’immobile, série de solos féminins à travers lesquels émergent des images troubles, mouvantes, qui ouvrent un espace, sans imposer leur discours.

Le spectacle sera représenté aux Brigittines, du 18 au 20 octobre 2018.

Teaser: https://vimeo.com/257519518

Les “must-see” de la saison 2018-2019 de l’équipe du Master

Les enseignants et chercheurs de la filière en arts du spectacle vivant de l’ULB vous proposent leur coups de coeur. Parce qu’ils ont vu et adoré, parce qu’ils admirent le texte, parce qu’il apprécient le parcours de l’artiste en question ou, tout simplement, parce qu’ils sont curieux, juste comme vous, et qu’ils ont hâte de découvrir ce spectacle. Et pour chaque spectacle qu’on vous propose, ils restent des dizaines d’autres possibilités…

Paul ARON:
* De Blinden, KVS
* Calimero, Transquinquennal, Tanneurs
* Cocon, Corridor, THÉÂTRE MARNI
* last exit to brooklyn (coda), I. Pousseur, THÉÂTRE VARIA

Sylvia BOTELLA:
Sélection internationale
* Frankenstein, Marie Shelley/ Alex Olle (La Furia Del Bos, La Monnaie, Bruxelles
* La Maladie de la mort, Marguerite Duras / Katie Mitchell, Théâtre de Liège, Liège
* Romances incierto, un autre Orlando, Nino Laisné & François Chaignaud, La Raffinerie, Bruxelles
* Exit, Arpad Schilling / Csiky Gergely (Roumanie / Serbie), Bozar, Bruxelles
* Ithaque (notre Odyssée 1), Homère / Christiane Jatahy Théâtre National, Bruxelles
Sélection be
* Darius, Stan, Gabriel, contre le monde des méchants, Claude Schmitz, Théâtre de Liège, Liège
* Mal de crâne, Louise Emö / La Pac (Parole Au Centre), Atelier 210, Bruxelles
* Allein ! / Erika Zueneli, Théâtre Varia, Bruxelles
* Kirina, Serge Aimé Coulibaly / Rokia Traoré / Felwine Sarr / Faso Danse Théâtre, Théâtre National, Bruxelles
* Laboratoire Poison, Adeline Rosenstein, La Balsamine, Bruxelles

André HELBO:
* Faux départ, Ingrid Von Wantoch Rekowski, Theatre National (Festival XS)
* Le chagrin des ogres, Fabrice Murgia, Theatre National
* Blockbuster, Ph Ancion au Varia
* L’abattage rituel de George Mastroma Jasmina Douieb, Le Poche
* Calimero, Transquinquennal, Les Tanneurs
* Festen Alain Leempoel, Le Public /Hippodrome de Boitsfort

Stéphanie GONCALVES:
* Romances Inciertos, un autre Orlando, de François Chaignaud et Nino Laisné, récital dansé, La Raffinerie, Bruxelles
* Le festival Danse avec les foules, au Garcia Lorca, rue des Foulons, avec notamment Claudio Stellato et Joan Catala.
* Murmuro, Variations sur l’immobile de Fré Werbrouck//cie D’ici P., Les Brigitinnes.
* To come (extended), de Mette Ingvartsen au Kaaitheater
* Fase d’Anne Teresa de Keersmaecker, est repris au Kaaitheater
* Yoann Bourgeois, Minuit, Les Halles de Schaerbeek

Frédérique LECOMTE:
* Ithaque, de Christiane Jatahy au Théâtre National
* The history of the Machine Gun de Milo Rau, au Kaaitheater
* Guerre et Térébenthine, de Jan Lauwers / Needcompany au Théâtre National
* Simple as ABC #3: The Wild Hunt de Bellinck au Kaaitheater
* La noce chez les petits-bourgeois,de Bertolt Brecht / Oskaras Korsunovas au Théâtre National

Karolina SVOBODOVA:
* ”It’s Going to get Worse and Worse and Worse , My Friend” Lisbeth Gruwez, KVS
* ”Built to Last” Meg Stuart / Damaged Goods [US/DE/BE] & Münchner Kammerspiele, Kaaitheater
* “Begin the Beguine”Jan Lauwers & Needcompany [BE], Kaaitheater
* ”Infidèles” d’Ingmar Bergman / tg STAN / De Roovers, théâtre les Tanneurs
* “Minuit” Yoann Bourgeois, Halles de Schaerbeek

Karel VANHAESEBROUCK
* 21 Pornographies de Mette Ingvartsen, Vooruit Gand et en tournée
* Requiem pour L. Alain Platel / Ballets C de la B, en tournée (Gand, Bruges, Lille, Paris)
* Les Bas-Fonds de Raven Ruell / Theater Antigone, Théâtre National
* La Cosa de Claudio Stellato, au Théâtre National
* Bekannte Gefühle, gemischte Gesichter, Christophe Marthaler, De Singel Anvers
* Laboratoire Poison, Adeline Rosenstein, La Balsamine, Bruxelles
* Parc, Collectif La Station, Atelier 210
* Blockbuster, Nicolas Ancion & Collectif Mensuel, au Théâtre Varia

Elodie VERLINDEN:
* Radio Vinci Park de François Chaignaud & Théo Mercier, à Charleroi Danse, Charleroi
* Giselle, par Ballet Vlaanderen / The English National Ballet Production + Akram Khan, au PBA, Charleroi (ou à Anvers)
* Kirina, de Serge Aimé Coulibaly, Rokia Traoré & Felwine Sarr / Faso Danse Théâtre, au Théâtre National, Bruxelles
* Passing the Bechdel Test de Jan Martens, Grip & fABULEUS, au Singel, Anvers
* Vessel, de Damien Jalet & Kohei Nawa, à La Monnaie, Bruxelles
“Classiques/ Histoire de la danse”
* Summerspace . Exchange . Set & Reset/Reset de Merce Cunningham & Trisha Brown, Ballet de l’Opéra de Lyon, au Singel, Anvers
* 1980 – een stuk van Pina Bausch, Tanztheater Wuppertal Pina Bausch, au Stadsschouwburg Antwerpen, Anvers
* FASE /Four movements to the music of Steve Reich, d’Anne Teresa De Keersmaeker/ ROSAS, au Kaaitheater, Bruxelles
* BARTÓK/BEETHOVEN/SCHÖNBERG, d’Anne Teresa De Keersmaeker/ ROSAS, au Kaaitheater, Bruxelles

Nele WYNANTS
* HAMLET de Lisaboa Houbrechts/ KUIPERSKAAI au kaaitheater et en tournée
* INSIDE de Bruno Latour & Frédérique Aït-Touati au kaaitheater
* Exit de ANTONIA BAEHR au Beursschouwburg (dans le cadre du festival TASHWEESH, un festival multidisciplinaire de 10 jours sur le féminisme au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Europe)
* SCULPTURES de IVO DIMCHEV au Kaaitheater
* THEY ARE WAITING FOR YOU de Laure Prouvost dans le cadre de PERFORMATIK au kaaitheater
* (Dis)placed Interventions de Elly Van Eeghem au Vooruit (Gand) et en tournée

Amin ZAMANI
* Para de David Van Reybrouck, Raven Ruëll & Bruno Vanden Broecke / KVS, Bruxelles.
* Ithaque (Notre Odyssée 1) de Christiane Jatahy, au Théâtre National, Bruxelles.
* Bagaar de Guy Cassiers au Kaaitheater, Bruxelles.
* Conversations (at the end of the world) de Kris Verdonck (A two dog Company) au Kaaitheater, Bruxelles.
* Infidèles de Tg STAN et De Roovers au Théâtre les Tanneurs, Bruxelles

COLLOQUE LGBTQ+, GENRE & INTERSECTIONNALITE

Le 15 septembre 2018, pour l’ouverture de la saison 2018-2019 de Pianofabriek, le centre communautaire Pianofabriek organise un colloque gratuit autour du Slam et des thèmes de l’égalité des genres, LGBTQ+ et de l’intersectionnalité. Ainsi auront lieu des ateliers d’écriture inspirants et innovants, des interventions de personnalités diverses, des tables de discussions et des Spoken Word Performances et bien d’autres choses encoreLors de ces interventions, le dialogue permettra d’élargir le cadre de référence existant.

La soirée s’achèvera avec artistes nationaux et internationaux comme Camille Pier, Lisette Ma Neza, Frej Haar, Jaouad Alloul, etc. mais également une scène ouverte autour des trois thèmes de la journée.

 

En pratique

Samedi 15 septembre 2018 à partir de 10 h

Pianofabriek Gemeenschapscentrum,
rue du Fort 35, 1060 Sint-Gillis


Info :
www.pianofabriek.be
facebook

Inscriptions :
https://goo.gl/forms/g8aXWjGw3wifTSZa2

Bourse Vocatio: appel aux projets

Pour davantage d’informations: VOCATIO_info2018_FR

Un groupe d’anciennes étudiantes de la filière au Festivaleke

“Fragments” -écrit et mis en scène par Lisa Cogniaux- est une performance musicale et théâtrale de vingt minutes qui a pour thèmes les normes genrées et sexuelles, déconstruites par le prisme de la prostitution féminine.
Qu’est-ce qui se met en jeu dans les jugements moraux posées sur la prostitution ? Qu’est-ce qui se trame dans la sexualité, et surtout la sexualité des hommes qui paient des femmes, des femmes qui se font payer, pour que chacun.e ait une opinion sur le sujet ?
Partant de lectures théoriques et romanesques sur le lien entre la condition globale des femmes et le sort réservé aux prostituées (Gail Pheterson, Paola Tabet, Virginie Despentes, Grisélidis Réal,…), nous vous proposons un moment de déconstruction des rôles que nous sommes habitué.e.s à jouer.
Quand ?
 Dimanche 16 septembre, 15h15.
 Où ?
Au Festivaleke, festival de formes courtes qui se déroule au Rockerill, 136 rue de la providence, Marchienne-Au-Pont, 6030.

Nouveautés programme 2018-2019

Afin de suivre et répondre aux questions que soulève la création contemporaine, le Master en arts du spectacle vivant à l’Université libre de Bruxelles évolue constamment. Chaque année, il s’enrichit de nouveaux modules et développe de nouveaux partenariats.

Pour l’année académique 2018-2019, une orientation vers la formation approfondie en dramaturgie a été développée et ce par:

– la création  d’une nouvelle finalité internationale en dramaturgie

– le développement de différents ateliers en dramaturgie appliquée (« nouvelles écritures européennes » avec Karel Vanhaesebrouck, « dramaturgie circassienne » avec Philippe Goudard de l’Université de Montpellier, « répertoire classique » avec Christian Biet de l’Université de Paris Nanterre, « dramaturgie africaine francophone » avec le théâtre Varia.

– la collaboration avec la Bellone axée sur des pratiques dramaturgiques contemporaines (plateau – institution/lieu – festival – écriture/réflexion).

Afin de préparer les étudiant.e.s et futurs professionnel.le.s aux multiples réalités du secteur, un module « production » a été développé en lien avec le Théâtre National. Ce parcours est envisagé comme une entrée dans le théâtre par la rencontre des différentes corps professionnels qui permettent la création, la production et la diffusion du spectacle vivant.

Parce qu’il considère le spectacle comme un événement social, qui s’inscrit et se développe dans une société donnée, le Master en arts du spectacle vivant développe une réflexion sur les fonctions sociales du spectacle, le rapport à la ville, le rapport à ses différents habitants. Les étudiant.e.s auront notamment l’occasion de se confronter à ces pratiques et questionnements en suivant les workshops développés par la metteure en scène Frédérique Lecomte, fondatrice et directrice de Théâtre et Réconciliation, en prenant part au projet Liaisons Joyeuses.

La question du rapport à la ville constituera également le cœur d’un nouveau atelier consacré aux pratiques urbaines. Sur une période de deux ans, les étudiant.e.s seront encadrés par des professionnel.le.s afin de développer et réaliser leur propre festival dans et pour la ville.

Enfin, le Master en arts du spectacle vivant continue à participer au festival Signal, à donner l’occasion de suivre des cours à La Cambre, à l’ESAC, à l’université d’été au festival d’Avignon,… Il poursuit sa collaboration avec les Brigittines sur l’analyse de la danse contemporaine au moyen d’ateliers donnés par Yannick Mancel et par des conférences de penseurs internationaux qui lient enjeux sociaux et artistiques.

Le programme de la filière propose ainsi une formation à la fois théorique et appliquée aux divers métiers encadrant le monde du spectacle (programmation, communication, dramaturgie, critique…). En alliant la théorie et la pratique, le contenu des cours est conçu comme un parcours permettant aux étudiant.e.s de développer une connaissance approfondie de l’histoire et des enjeux de la création contemporaine du théâtre, de la danse et de la performance. Le programme du Master traduit l’idée qu’il est nécessaire aux théoricien.ne.s de la scène de passer par des expériences pratiques afin d’être pleinement en mesure d’approfondir la réflexion et la compréhension du médium théâtral.

Vidéo des workshops Fondation Bernheim 2018 en ligne!

La vidéo réalisée par Stéphan Samyn des workshops 2018 menés par David Bade et Laurent Plumhans avec les étudiant.e.s de la filière arts du spectacle vivant de l’ulb et les étudiant.e.s du Conservatoire Royal de Bruxelles est en ligne!

Vous pouvez la consulter en cliquant sur Workshop Bernheim   via l’onglet Workshops Bernheim 2018 sur la présente page.

 

appel à participation Signal #7

SIGNAL arrive… Nous cherchons des participant·e·s pour trois projets ancrés dans la ville – rejoignez-nous!

Si la question du Commun est plus que jamais au cœur de notre vie ensemble et de notre urbanité, ce serait une erreur d’en déduire, au nom de l’intérêt général, un consensus permanent. La ville est aussi constituée d’espaces d’opposition et de conflit d’opinions. De ces frictions jaillissent les étincelles de la démocratie, dans ces désaccords nous nous sentons vivants.

L’art dans l’espace urbain n’échappe pas à ces fructueuses confrontations. Il en est même souvent un exemple, car par nature il se voit forcé de quitter les sentiers battus de la logique artistique pour se confronter à d’autres réalités propres à la ville, et à des systèmes qui lui semblent antagonistes. Pensons au commerce, au savoir-vivre, à la santé, au sport, à l’urbanisme, ou encore à la religion ou la fête, qui également traversent l’espace social et dont les intérêts, les codes, les modes opératoires, diffèrent de ceux de l’art. De ces confrontations naissent des œuvres qui nous touchent par les risques qu’elles prennent et les dialogues qu’elles ouvrent.

Ces thèmes parcourent le programme de la septième édition de SIGNAL / L’art et la ville de différentes manières : dans les œuvres présentées dans l’espace public et dans les débats et rencontres de la Urban Academy.

Avec :
Chantal Mouffe (BE/UK)
Joanna Warsza (PL/DE)
Tunde Adefioye (BE)
Mattin (ES)
Dmitry Vilensky & Olga Egorova / Chto Delat (RU)
Siniša Labrović (HR)
Katrien Verwilt / Metropolis (DK)
Mike Ribalta / Fira Tarrega (ES)
Floriane Gaber (FR)
LUIT (FR)
Annie Vigier & Franck Apertet (les gens d’Uterpan) (FR)
Kubra Khademi (AF)
Maria Sideri (GR)
Juhyung Lee (KR)
Ghost Army (BE)
Liévine Hubert (BE)
Reclaim the Future (EU)
Aquaserge (FR)
et bien d’autres..

Vous trouvez la description des projets et l’ensemble des informations : http://www.cifas.be/

” Qu’est-ce que fait la performance au féminisme et au genre ? Et vice versa” Les étudiantes du Master Arts du Spectacle Vivant analysent WoWmen!

ULB / Master en Arts du Spectacle vivant

Présente

 Qu’est-ce que fait la performance au féminisme et au genre ? Et vice versa

Qu’est-ce que la performance ? Quelles sont ses origines ? Quelles sont les significations du geste performatif ? Autant de questions dont les réponses supposent que « comprendre » la performance et ses formes irrégulières, cela s’apprend notamment à l’Université libre de Bruxelles mais surtout que cela se vit. Des étudiantes en Master 1ère année Arts du Spectacle vivant s’y risquent en grande complicité avec les artistes et le Kaaitheater durant WoWmen ! qui se déroulera du 6 au 10 mars 2018 inclus, explorant les liens complexes entre art de la performance, féminisme (#metoo, #wetoo, intersectionalité, mansplaining, écoféminisme, etc.) et genre. Des créations qui suivent une histoire faite de conquête d’autonomie, d’interrogations et de détours. Ici, les étudiantes construiront un « espace critique » multimédia, à la fois individuel et collectif, en résonnance avec les questionnements soulevés par WoWmen ! : « Quelles identités découvre-t-on sur scène où se croisent les genres, les âges, les classes, les origines, les religions ? Que signifie la notion de minorité ?, etc. Autrement dit, il s’agit de créer un laboratoire créatif  et commun où l’interrogative critique est essentielle.

 

A partir de ces questionnements, en exerçant leur regard critique, les étudiantes ont réalisé un site: https://festivalwowmen.wixsite.com/master-arts-sv-ulb

 

Une collaboration du Master Arts du Spectacle vivant de l’Université libre de Bruxelles, le Théâtre National et Wowmen ! / Kaaitheater

Conçue et coordonnée par Sylvia Botella.

En collaboration avec Karolina Svobodova.

En dialogue avec Karel Vanhaesebrouck, Katleen Van Langendonck

 Avec Caroline Merlo

Avec Charlotte Ballanghien, Titiane Barthel, Mokhtaria Ben-Nourine, Telma Cassé, Bérangère Coen, Camille Fayt, Laura Grolet, Paloma Herinckx,  Laurence Lancri, Louise Renard, Eliana Stroobants Camille Thiry

Dramaturgie : Titiane Barthel, Telma Cassé, Laura Grolet

Copyright ULB / Master en Arts du Spectacle vivant 2018

 

« Murmuro », une pièce de la compagnie D’ici P avec Antia Diaz Otero

Antia Diaz Otero, doctorante de la filière arts du spectacle vivant et danseuse, interprète « Murmuro », une pièce de la compagnie D’ici P.

Le spectacle sera représenté au Théâtre Marni dans le cadre du D Festival les 29, 30 et 31 mai.

http://www.theatremarni.com/Murmuro

(c) sara sampelayo