FINALITÉS

Le Master (en deux années) en Arts du Spectacle vivant se compose de trois finalités :

La finalité spectacle vivant (ULB) développe les compétences liées à l’analyse critique du spectacle, notamment par le biais d’un stage dirigé et des contacts avec les professionnels des institutions culturelles. De manière plus spécifique, cette finalité vise à développer des compétences professionnelles grâce à plusieurs cours spécifiques : un module en dramaturgie avec un atelier de dramaturgie appliquée, des cours sur l’opéra ou la danse et le choix entre un module en « Publics et gestion » (15 ECTS) ou en « Critique et Rédaction » (15 ECTS)

La Finalité européenne spectacle vivant vise l’acquisition des savoirs d’excellence des universités partenaires selon les sensibilités des étudiants : au sein d’un réseau de onze universités européennes, sont offertes des spécialisations spécifiques (danse, opéra, jeu d’acteur, anthropologie théâtrale, etc.). L’étudiant a la possibilité de se spécialiser dans le domaine d’excellence proposé par l’université partenaire (Bologne, Copenhague, Francfort, La Coruña, Caen, Nice, Paris 8, Séville, Stockholm et Thessalonique). L’attribution des bourses se fait sur présentation d’un dossier à soumettre au responsable académique pour le 1er mars au plus tard. La sélection des candidats se fait en fonction du nombre de places disponibles par université. Un certificat international conjoint Master européen conjoint en étude du spectacle vivant sanctionne la formation en plus du Master en arts du spectacle.

La Finalité didactique option spectacle vivant prépare les étudiants à l’enseignement des arts du spectacle. Elle comporte des cours théoriques et pratiques, des exercices, des travaux personnels et des stages.

Détails des programmes : ici