MASTER

Profil général

Comprendre la représentation spectaculaire, lire l’événement théâtral mais aussi s’initier à la pratique des arts du spectacle vivant ou en accompagner la création, tels sont les objectifs du Master en Arts du spectacle – spectacle vivant. Une part essentielle du Master est dédiée au travail personnel (séminaires, stages et mémoire) ainsi qu’au contact direct avec le milieu du spectacle, en offrant des outils permettant l’analyse critique du spectacle vivant. Le Master en Arts du Spectacle vivant situe le spectacle vivant comme événement dans la société, aide à comprendre son fonctionnement, sa place dans la culture mondiale, ouvre des perspectives sur le spectacle vivant dans ses rapports avec les autres arts et les nouveaux médias. En fonction de la finalité choisie, l’expérience sur le terrain, notamment par le biais des stages et des ateliers de sensibilisation à la pratique artistique, permet de nourrir une expérience réflexive sur la pratique du spectacle. Outre les séjours d’étude à l’étranger, le Master offre aux étudiants la possibilité de participer à des ateliers internationaux, lors des Rencontres dramatiques internationales à Pont-à-Moussoin et lors du festival d’Avignon.

Spécificités du Master

Le Master situe le spectacle vivant comme événement dans la société, aide à comprendre son fonctionnement, sa place dans la culture mondiale, ouvre des perspectives sur le spectacle vivant dans ses rapports avec les autres arts et les nouveaux médias.

Le pari du Master est d’intégrer, à l’intérieur d’une même formation de deux années d’études, plusieurs approches théoriques, en dialogue étroit avec la pratique artistique du spectacle vivant. Les cours théoriques sont donnés par des spécialistes comme Catherine Bouko, André Helbo, Michel Meyer, Dominique Nasta, Karel Vanhaesebrouck. Les cours théoriques forment les étudiants à l’histoire du spectacle vivant (de façon encyclopédique mais aussi au travers du spectacle vivant en Belgique, de l’opéra et de la danse), à ses différentes approches scientifiques (sémiologie, performance studies, ethnoscénologie, génétique du théâtre, etc.), à sa réception critique (séminaire d’analyse critique du spectacle vivant), à ses nouvelles formes (nouveaux médias) ainsi qu’à l’étude des circuits économiques du spectacle vivant.

En fonction de la finalité choisie, l’expérience sur le terrain peut se concrétiser par un stage dans une institution culturelle. Plusieurs modules permettent aux étudiants de s’initier à la pratique par le biais du cours « Sensibilisation à la pratique du spectacle vivant » : (atelier de création organisé en collaboration avec le Théâtre Le Public ; module « Performance » en collaboration avec le Kaaitheater / festival Performatik ; module « Les fondamentaux du théâtre » ; module de travail corporel). La filière entretient des contacts étroits avec de nombreux théâtres et lieux de création.

À partir de l’année académique 2014-2015, la filière en Arts du Spectacle Vivant de l’ULB et le domaine du Théâtre et des Arts de la Parole du Conservatoire Royal de Bruxelles entament une nouvelle collaboration pédagogique. Cette aventure conjointe prendra la forme d’un trajet de workshops artistiques (ateliers de création) où praticiens et universitaires se rencontreront pour une expérience collective et intensive qui aboutira à la présentation d’un résultat artistique concret (spectacle, performance ou autre intervention artistique). Dans le contexte de cette collaboration, les deux institutions inviteront deux artistes clés de la scène théâtrale, le premier d’envergure internationale, le second de nationalité belge, pour mener un workshop de deux semaines de création collective. Cette initiative reçoit le support de la Fondation Bernheim.

Outre les séjours d’étude à l’étranger, le Master offre aux étudiants la possibilité de participer à des ateliers internationaux, lors des Rencontres dramatiques internationales à Pont-à-Mousson et lors du festival d’Avignon.

La filière accueille régulièrement de grands professionnels de la scène dans le cadre d’invitations ponctuelles. Signataire de plusieurs conventions internationales, la filière propose des alternatives complémentaires de formation au sein d’universités européennes.

Atouts professionnels du Master

L’étude du spectacle vivant vise donc à construire un savoir, une méthodologie, des modes d’approche comparés du spectacle vivant, et particulièrement du théâtre. Offrant une formation originale, interdisciplinaire et polyvalente, le Master ouvre à de multiples débouchés : la dramaturgie, la critique, la communication et le journalisme, la gestion des institutions spectaculaires, l’organisation d’événements culturels, l’enseignement, la recherche.

En vidéo :