Nouveau programme international: MA Comparative Dramaturgy and Performance Research

ULB Spectacle vivant co-organisera dès l’année académique 2017-2018, ensemble avec les universités de Francfort, de Helsinki et de Nanterre, un Master en Dramaturgie comparative. Ce programme européen s’adresse aux étudiants qui se destinent à travailler dans le contexte à la fois international et interculturel des festivals, co-productions, programmes d’échange et collaborations entre structures. Les étudiants seront amenés à réaliser un stage et étudieront pour une durée de quatre semestres dans deux universités partenaires: Francfort, Bruxelles, Paris et Helsinki. A l’issue de leurs études, ils seront diplômés des universités au sein desquelles ils auront séjourné et obtiendront ainsi un double diplôme en «Contemporary Dramaturgy and Performance Research» (CDPR).

L’ULB recevra des étudiants des universités partenaires dès 2017-2018. Les étudiants de l’ULB pourront s’inscrire dans ce nouveau programme à partir de 2018-2019.

Vous pouvez télécharger une brochure de présentation ici: cdpr_ulb

Contact: karel.vanhaesebrouck@ulb.ac.be

Scènes d’Iran (publication et rencontre publique)

Amin Zamani, chercheur doctoral en Arts du Spectacle vivant à l’Université Libre de Bruxelles préparant une thèse sur la scène contemporaine à Téhéran, a participé au nouveau numéro de la revue Alternatives Théâtrales autour du théâtre iranien. Ce numéro sera présentée lors d’une rencontre publique le 16 juin 2017 de 17h à 19h à La Bellone (Bruxelles)

Que savons-nous en Occident de la culture iranienne en 2017 ? Pour quelques érudits, c’est sans doute la terre des miniatures persanes et des enluminures sublimes, le pays de la littérature ! Celui des poètes persans comme Ferdowsi, Khayyam, Saadi, Hafez, des mystiques tels Rûmî ou Attar. Pour d’autres, l’Iran nous est conté par le cinéma d’Abbas Kiarostami et d’Asghar Farhâdi…

Sans être exhaustif, ce numéro offre un aperçu des arts scéniques dans leur complexité artistique et culturelle : perpétuation de genres traditionnels comme le ta’zieh (représentation religieuse à caractère rituel), le rou howzi (comédies avec le personnage du Noir, le Siâh) qui enchante toujours des salles intergénérationnelles ; création de formes inventives en salle et dans l’espace public. Par cette publication, nous souhaitons saluer le regain de vitalité du théâtre iranien de ces dernières années.

Interventions de : Leyli Daryoush, dramaturge, chercheuse, autrice et membre du comité de rédaction d’Alternatives théâtrales ; Maryam Karroubi, directrice artistique d’Artistan ; Christophe Slagmuylder, directeur du Kunstenfestivaldesarts ; Amin Zamani, chercheur, doctorant en Arts du Spectacle à l’Université Libre de Bruxelles.
Conception et animation : Sylvie Martin-Lahmani, codirectrice de publication d’Alternatives théâtrales en complicité avec Laurence Van Goethem.

Entrée libre. Drink offert. La Bellone, rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles.

Remise du “Prix mémoire” : mention spéciale pour Mathilde Florica, ancienne étudiante de la filière Arts du spectacle vivant

Alda Greoli, Ministre de la culture et de l’enfance, Frédéric Delcor, Secrétaire général de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et Michel Guérin, Directeur-coordinateur de l’Observatoire des politiques culturelles, ont le plaisir de vous inviter à la séance de remise officielle du «Prix du mémoire » et du « Soutien à la recherche doctorale » décernés par l’Observatoire, pour l’année académique 2016/2017,

le mercredi 17 mai 2017 à 11h00,

au Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Boulevard Léopold II, 44 | B-1080 Bruxelles
Salle 27 septembre (« La petite maison » – M46)

Au programme :

De 11h00 à 12h30, remise des prix à :

François BARTHÉLEMY, lauréat du « Prix du mémoire de l’OPC », intitulé « Le financement participatif peut-il contribuer au développement et à la diversité des expressions culturelles ?».

Mathilde FLORICA, qui reçoit une mention spéciale  pour son mémoire « La création en solo dans le cirque contemporain : influence de la formation supérieure et des politiques culturelles sur les créations en FW-B ».

Antoine VANDENBULKE, qui remporte le prix du « Soutien à la recherche doctorale » pour son projet de thèse  « Les aspects juridiques du financement des arts de la scène. Approche comparée et contextuelle (France, Belgique, USA) ».

La Ministre de la culture, Alda Greoli, clôturera la séance.

De 12h30 à 13h00 : animation circassienne et drink.

Prière de confirmer votre présence et celle des personnes vous accompagnant,
pour le 10 mai au plus tard : opc@cfwb.be

Pour plus d’infos sur le soutien à la recherche, rendez-vous sur notre site internet (http://www.opc.cfwb.be/index.php?id=10464).

Au plaisir de vous compter parmi nous,
L’équipe de l’Observatoire des politiques culturelles

Workshop Spectacle Vivant/ Bernheim

Workshop Spectacle Vivant/Bernheim : édition 2017

workshop o1

photo : Neville Tranter

Depuis l’année académique 2014-2015, la filière en Arts du Spectacle Vivant de l’ULB et le domaine du Théâtre et des Arts de la Parole du Conservatoire Royal de Bruxelles poursuivent, grâce au soutient de la fondation Bernheim, une collaboration pédagogique inédite. Cette aventure conjointe prend la forme d’un trajet de workshops artistiques où praticiens et universitaires se rencontrent pour une expérience collective et intensive qui aboutit à la présentation d’un résultat artistique concret (spectacle, performance ou autre intervention artistique). L’idée n’est ni de transformer les universitaires en artistes ni d’« académiser » les artistes mais bien de permettre à chacun de quitter sa zone de confort, d’oublier son contexte institutionnel pour expérimenter ensemble de nouvelles pratiques artistiques (performance, théâtre documentaire, théâtre d’objet,…)

Pour l’édition 2017, cette aventure se concentrera sur les enjeux du théâtre de participation et de la marionnette en tant que médium artistique spécifique.

Programme : 2 mai 14 heures. Accueil et présentation des artistes à De Kriekelaar (86 rue Gallait 86, 1030 Schaerbeek). Brève introduction aux thématiques qui seront développées dans les workshops.

2-11 mai. Ateliers pratiques. Encadrés par les artistes de renommées internationales Airan Berg, Martina Winkel et Neville Tranter, les étudiants apprendront à manipuler et/ou créer leurs marionnettes, à interagir avec elles en même temps qu’avec les autres participants.

11 mai 18 heures. Le travail, constamment mis en lien avec une réflexion sur le sens et les modalités de la participation, fera l’objet d’une représentation publique à De Kriekelaar, 86 rue Gallait 86, 1030 Schaerbeek.

 

Informations supplémentaires:  Karolina.Svobodova@ulb.ac.be

Workshop ULB/Conservatoire édition 2017 : Une rencontre autour de la marionnette et de la pARTicipation. Pour une interaction avec l’objet et avec l’Autre

tranter

photo : Neville Tranter

 

Depuis l’année académique 2014-2015, la filière en Arts du Spectacle Vivant de l’ULB et le domaine du Théâtre et des Arts de la Parole du Conservatoire Royal de Bruxelles poursuivent, grâce au soutient de la fondation Bernheim, une collaboration pédagogique inédite. Cette aventure conjointe prend la forme d’un trajet de workshops artistiques où praticiens et universitaires se rencontrent pour une expérience collective et intensive qui aboutit à la présentation d’un résultat artistique concret (spectacle, performance ou autre intervention artistique). L’idée n’est ni de transformer les universitaires en artistes ni d’« académiser » les artistes mais bien de permettre à chacun de quitter sa zone de confort, d’oublier son contexte institutionnel pour expérimenter ensemble de nouvelles pratiques artistiques (performance, théâtre documentaire, théâtre d’objet,…)

Pour l’édition 2017, cette aventure se concentrera sur les enjeux du théâtre de participation et de la marionnette en tant que médium artistique spécifique.

Encadrés par les artistes de renommées internationales Airan Berg, Martina Winkel et Neville Tranter, les étudiants apprendront à manipuler et/ou créer leurs marionnettes, à interagir avec elles en même temps qu’avec les autres participants. Le travail, constamment mis en lien avec une réflexion sur le sens et les modalités de la participation, sera présenté le 11 mai lors d’une représentation publique (lieu à préciser).

 

Module Performance, édition 16-17 Arts plastiques et Arts de la scène en partage

Qu’est-ce que l’art de la performance ? Quelles sont ses origines ? Quelles sont les significations du geste performatif ? Autant de questions dont les réponses supposent que « comprendre » la performance et ses formes irrégulières, cela s’analyse dans le module Performance dans le cadre du cours Dramaturgie et codes de la représentation à l’Université libre de Bruxelles mais surtout que cela se vit. Des étudiants en Master 1 Arts du Spectacle vivant s’y risquent en grande complicité avec les artistes à Performatik 17, la biennale bruxelloise de l’art de la performance qui se déroulera du 24 au 1er avril inclus à Bruxelles, explorant, ici et maintenant, les liens complexes entre arts plastiques, spectacle vivant, mouvements dans les sculptures et sculptures du mouvement. Et (ré)interrogeant collectivement les modalités de réception (sensorielle et cognitive) du spectateur, ses place et rôle (social, esthétique, politique, etc.) ?

Ici, les étudiants construiront un « espace critique » multimédia en résonance avec les questionnements soulevés par Performatik. Comme un laboratoire créatif où l’interrogative est essentielle.

Une collaboration du Master Arts du Spectacle vivant de l’Université libre de Bruxelles et Performatik, la biennale bruxelloise de l’art de la performance

Conçue et coordonnée par Sylvia Botella.

En collaboration avec Karolina Svobodova.

En lien avec Karel Vanhaesebrouck et Nele Wynants

En dialogue avec Katleen Van Langendonck et le Kaaitheater.

Avec Alice Barbieri, Mathieu Colpin, Raphaël Daem, Juliette Framorando, Borgeois Gueimpan Etou, Julie Imbert-Chazee, Gaëlle Marc, Shakiba Mehraeen, Youri Nawara, Jonas Parson, Lucie Pousset, Justine Tassignon.

performatikimageseule

Dans le cadre de Performatik

Unraveling Loïe Fuller
A one-day seminar on the work of the American pioneer of modern dance

Thursday, March 30, 2017, 2PM at Kaaitheater, Brussels
during Performatik17, the Brussels Biennial of Performance Art

American dancer and choreographer Loïe Fuller was a pioneer of modern dance and theatre technique. This Salon XL brings together researchers and artists to unravel her multi-layered personality and to sketch her influence and legacy on contemporary performance artists such as Ola Maciejewska and Trajal Harrell, whose performances will be staged at Performatik17.

With: Ola Maciejewska, Trajal Harrell, Timmy De Laet, Sara Jansen, Staf Vos, Christel Stalpaert, Nele Wynants

Organisation: Ghent University (S:PAM – Studies in Performing Arts & Media) / Université Libre de Bruxelles (Filière en arts du spectacle vivant) / Universiteit Antwerpen (Research Centre for Visual Poetics)

Free online registration via this link.

INTERNATIONALE SITUATIONNISTE ET LA PERFORMANCE CONTEMPORAINE

Les Universités de Paris Ouest-Nanterre, Kent et Glasgow, le Théâtre Nanterre-Amandiers et le Théâtre L’ÉCHANGEUR accueillent conjointement une manifestation réunissant des artistes et chercheurs européens autour des formes actuelles d’appropriations et de prolongements des expériences situationnistes.

Durant deux journées, le 24/03 au Théâtre Nanterre-Amandiers et le 25/03 à L’ÉCHANGEUR, la mémoire historique de l’IS sera pratiquement, théoriquement et festivement convoquée à travers une diversité de performances, débats, films et installations.
Que peut nous dire le mouvement révolutionnaire de l’Internationale Situationniste plus de 40 ans après sa dissolution officielle ?
Qu’en est-il de l’actualité des liens entre art et action politique ?
Comment l’art et les artistes s’approprient-ils aujourd’hui les outils critiques de l’IS, et à quelles fins ?
Qu’en est-il aujourd’hui de la valeur radicale de ces théories et pratiques et quelles adéquations rencontrent-elles dans notre présent politique, esthétique, théâtral ?
Quelles relations la scène universitaire, la scène théâtrale et la scène politique peuvent-elles entretenir ?
Telles seront quelques-unes des questions abordées à l’occasion de ces deux jours qui prendront appui sur la notion de SITUATION et celle de DÉTOURNEMENT et verront artistes et chercheurs se confronter à la critique intransigeante de l’IS sur la place de l’Art et sur son fonctionnement au sein de la société spectaculaire-marchande.
Le match retour de cette première rencontre aura lieu à Glasgow les 09 et 10 juin prochains et sera quant à lui centré sur la notion de DÉRIVE…

Jan Bucquoy, cinéaste, Bruxelles
Ewen Chardronnet, auteur et commissaire d’exposition, Paris
Fabien Danesi, Université Jules Verne, Amiens
Cristina De Simone, Université Paris Ouest-Nanterre et CiePublic Chéri —Théâtre L’ÉCHANGEUR, Bagnolet
Arnaud Elfort, artiste, Paris
Nicolas Ferrier, Labo LAPS, Marseille
Fabrice Flahutez, Université Paris Ouest-Nanterre
GK Collective,Pantin
Emmanuel Guy, The New School Parsons, Paris
Régis Hebette, Cie Public Chéri —Théâtre L’ÉCHANGEUR, Bagnolet
Laurence Le bras, BnF
L’Etna, Atelier de cinéma expérimental, Montreuil
Emilio Lopez-Menchero, performeur et plasticien, Bruxelles
Patrick Marcolini, GRM, Paris
Graeme Miller, performeur et plasticien, Londres
Olivier Neveux, ENS, Lyon
Marielle Pelissero, Université Paris Ouest-Nanterre
Jan Ritsema, metteur en scène, performeur et fondateur du Performing Arts Forum, St Erme
Mirabelle Rousseau & le collectif le T.O.C.,Paris
Berenice Serra, plasticienne, Paris
Sacha Todorov, CNSAd/PSL, Paris
Karel Vanhaesebrouck, Université Libre de Bruxelles
Benjamin Verdonck, Performeur et plasticien, Bruxelles

Ces journées, organisées en partenariat avec l’Université Paris Nanterre, laboratoire HAR Histoire des Arts des Représentations (EA 4414), entrent dans le cadre d’un projet franco-britannique et plus largement européen intitulé Revoir le spectacle : Passés, présents et futurs de l’Internationale Situationniste.
Il est inscrit dans un ensemble de recherches théoriques et pratiques portant sur les liens du passé et du présent : Care for the future. Ce projet, dans le cadre du Labex Les passés dans le présent—AHRC, a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme Investissements d’avenir. Organisation Marielle Pelissero, Cristina De Simone, Christian Biet, Carl Lavery, Clare Finburgh.

2e FORUM NOUVELLES ECRITURES EUROPEENNES

2e FORUM NOUVELLES ECRITURES EUROPEENNES, 28-29 avril 2017, KVS Bruxelles

L’auteur de théâtre a déjà souvent été déclaré mort. Et néanmoins, les auteurs s’obstinent à continuer d’écrire. Plus que jamais, semble-t-il. Partout en Europe, ils plantent leur scalpel dans notre réalité troublée, qu’elle soit proche ou éloignée. Et posent sur la table de dissection des liens familiaux, des tensions sociales, des questions politiques ou existentielles. C’est pour cette raison que le KVS accueille la deuxième édition du Forum des nouvelles écritures théâtrales. Deux jours durant, nous présentons en partenariat avec des universités, des écoles de théâtre et autres maisons de théâtre, le travail de nouvelles voies européennes. Sous la direction de Christophe Triau (Paris X) et Karel Vanhaesebrouck (ULB), des étudiants du RITCS (Bruxelles), ESACT (Liège) et du TNS (Strasbourg) préparent des lectures mises en scène composées d’extraits d’auteurs de Lettonie, des Pays-Bas, de Norvège, de Suède, de France, de Suisse, d’Espagne et d’Allemagne –, et ce en français, anglais ou néerlandais. Chaque lecture est suivie d’une discussion avec l’auteur qui tout comme le public, entend la lecture pour la première fois. Le traducteur rejoint la table. Babélisme garanti !

Gratuit sur réservation

Programme
28 avril 2017

11h00-13h30 Focus Lituanie et les Pays-Bas : lecture d’extraits de textes de Marius Ivaskevicius (Lituanie), Rik Van den Bosch (Pays-Bas), Frank Sierra (Pays-Bas) et Jibbe Willems (Pays-Bas), suivie d’une discussion avec les auteurs et la traductrice Akvile Melkunaité. (NL)

14h30-17h00 Focus Norvège et Suède : lecture d’extraits de textes de Demain Vitanza (Suède), Maria Tryti Vennerod (Suède), Christina Ouzoudinis (Norvège) et Rasmus Lindberg (Norvège), suivie d’une discussion avec les auteurs et les tracteurs Jean-Baptiste Coursaud, Esther Sermage et Marianne Ségol. (FR)

17h15-19h15 : Mike Sens, Lost in Translation. Traducteur Mike Sens effectue une session de traduction stand-up, en direct et en public et avec la participation du public. (NL/FR/EN)
Traduction et traducteurs… Nous y faisons continuellement appel. Même sans nous en rendre compte. Au théâtre aussi – de plus en plus même. Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que le KVS fait un point d’honneur de surtitrer ses spectacles. Dans une Bruxelles plurilingue, c’est devenu une évidence. Nous vivons la ville en plusieurs langues.
Mike Sens – traducteur hétérodoxe, cosmopolite invétéré, Néerlandais vivant depuis des années en France – a fait de la traduction théâtrale sa vie. Dans Lost in Translation, il vous plonge dans une déferlante de mots et de sens et vous met au travail. Vous pouvez vous renverser dans votre fauteuil, croiser les bras et écouter ou participer de manière active et faire des suggestions. Avec quelques mystérieuses bribes de texte comme point de départ et flanqué(e) d’un(e) assistant(e) sagace, subtil(e) et combatif(ve) vous louvoierez entre les écueils pour atteindre la traduction parfaite …
Pour ensuite découvrir que celle-ci est aussi abondante que le nombre de participants dans la salle. Et figurez-vous que c’est extraordinairement captivant !
Stop making sense – à vous d’y donner du sens.

29 avril 2017

9h30-12h00 Focus France et Espagne : lecture d’extraits de textes de Pauline Peyrade (France), Julie Rossello-Rochet (France) et Simon Diard (France), et ensuite de Pau Miro (Espagne) et Lluisa Cunillé (Espagne), suivie d’une discussion avec les auteurs et les tracteurs Clarice Pasteige et Laurent Gallardo. (FR)

13h00-14h45 Focus Allemagne et Suisse : lecture d’extraits de textes de Katja Brunner (Suisse) et Wolfram Höll (Allemagne), suivie d’une discussion avec les auteurs et les tracteurs Marina Skalova et Laurent Muhleisen. (FR)

15h15-16h30 : Focus Grande-Bretagne : lecture d’extraits de textes Rachel Delahaye (GB), Gary Owen (GB) et Alistair McDowell (GB), suivie d’une discussion avec les auteurs et la traductrice Kelly Rivière. (EN)

AVEC Rachel De-lahay (GB)
, Simon Diard (FR)
, Marius Ivaškevičius (LT)
, Alistair McDowall (UK)
, Pau Miró (ES)
, Gary Owen (WALES)
, Cristina Ouzoudinis (SE), Pauline Peyrade (FR), Julie Rossello (FR), Frank Sierra (NL),  Maria Tryti Vennerød (NO), Rilk Van den Bosch (NL), Demian Vitanza (NO/IT), Jibbe Willems (NL), Katia Brunner & Wolfram Höll
TRADUCTION Akvilė Melkūnaitė, Jean-Baptiste Coursaud, Laurent Gallardo, Clarice Plasteig Dit Cassou, Marianne Segol, Esther Sermage, Marina Skalova en Laurent Muhleisen
PARTENAIRES THEA Research Group, Université Libre de Bruxelles (MuCiA Research Group, ReSIC Research Group), Université Paris Ouest-Nanterre, Maison Antoine Vitez, RITCS Bruxelles, KVS, Théâtre National de Strasbourg, ESACT Liège, Royal Court Theatre, University of Kent

Unraveling Loïe Fuller

Unraveling Loïe Fuller
A one-day seminar on the work of the American pioneer of modern dance

Thursday, March 30, 2017, 2PM at Kaaitheater, Brussels
during Performatik17, the Brussels Biennial of Performance Art

American dancer and choreographer Loïe Fuller was a pioneer of modern dance and theatre technique. This Salon XL brings together researchers and artists to unravel her multi-layered personality and to sketch her influence and legacy on contemporary performance artists such as Ola Maciejewska and Trajal Harrell, whose performances will be staged at Performatik17.
With: Ola Maciejewska, Trajal Harrell, Timmy De Laet, Sara Jansen, Staf Vos, Christel Stalpaert, Nele Wynants

Organisation: Ghent University (S:PAM – Studies in Performing Arts & Media) / Université Libre de Bruxelles (Filière en arts du spectacle vivant) / Universiteit Antwerpen (Research Centre for Visual Poetics)

Free online registration via this link.