RECHERCHE

RECHERCHE
Les chercheurs de la filière sont affiliés pour la plupart au centre de recherche CiASp, centre de recherche en Cinéma et Arts du spectacle de la faculté de Lettres, Traduction & Communication (LTC). Ce centre réunit les chercheurs qui explorent les aspects théoriques et pratiques (notamment à travers le doctorat en arts et sciences de l’art) du cinéma et du spectacle vivant.
Le centre facilite à la fois des projets de recherche à orientation historique que des études de pratique contemporaines, et cela toujours en insérant sont objet d’étude dans son contexte social et politique plus large. Cinéma et spectacle vivant sont étudiées sous un angle pluridisciplinaire, relevant tout autant de sa théorisation que de l’analyse de certaines pratiques spécifiques. Les recherches fondamentales portent sur la mise au point de modèles permettant de rendre compte des processus et instances spécifiques du cinéma et spectacle vivant. Les recherches appliquées portent sur la genèse, l’expérience, la communication et la réception du cinéma et spectacle vivant. Elles s’intéressent tant à la relecture des données historiographiques et pratiques constitutives dites “time-based”, qu’aux formes contemporaines. Les analyses concernent principalement les processus de création, d’énonciation, de signification, de transmission, de notation et de réception du cinéma et du spectacle vivant.

La recherche en spectacle vivant porte sur la figuration intermédiale de la tension entre théâtralité et réalité : cette approche se veut interdisciplinaire car le centre étudie des formes historiques et contemporaines de la théâtralité en relation avec le contexte culturel et sociétal global ainsi que l’étude de la pratique contemporaine du théâtre et des spectacles. Les pratiques spectaculaires représentées sont étudiées sous un angle pluridisciplinaire (sémiologie, études culturelles, performance studies, ethnographie, etc.), relevant de la théorisation du spectacle vivant dans son sens large. Les recherches fondamentales portent sur la mise au point de modèles permettant de rendre compte des processus et instances spécifiques du spectacle vivant. Les recherches appliquées s’intéressent tant à la relecture des données historiographiques et pratiques constitutives des arts vivants, qu’aux formes contemporaines des spectacles. Thèmes de prédilection : (1) théâtre et l’imaginaire théâtral (post)modernes ; (2)   formes ‘oubliées’ de théâtralité populaire et leur pérennité ; (3) analyse des processus concrets de création artistique (embedded research et rehearsal studies), (4) analyse des pratiques de théâtre contemporain et de ses développements dramaturgiques (5) inscription stratégique et institutionnelle des arts du spectacle vivant.

La filière encadre aussi les doctorats en arts du spectacle (vivant). Si vous pensez à entamer un projet de doctorat sur l’art du spectacle vivant (historique ou contemporain), vous pouvez vous mettre en contact avec Karel Vanhaesebrouck, président de la filière. Toutes les informations concernant la thèse en arts se trouvent sur la page suivante: http://philoscsoc.ulb.be/hist/fr/la-recherche/formation-doctoraledoctorat-en-art-et-sciences-de-lart

Projets de recherche en spectacle vivant (en cours)

– EOS Excellence of Science FWO/FNRS project B-Magic. The Magic Lantern and its Cultural Impact as Visual Mass Medium in Belgium (1830-1940). Promoteurs ULB: Dominique Naste & Karel Vanhaesebrouck (Centre de recherche Musique, Cinéma et Arts de la scène, Faculté de Lettres, Traduction et Communication). Project coordination: Kurt Vanhoutte (Antwerp University).

– Le fonctionnement performatif de l’espace théâtral en Iran de 1979 à present. Projet de doctorat Amin Zamani. Financement: FNRS (Aspirant). Promoteurs: Karel Vanhaesebrouck (ULB), Firouze Nahavandi (ULB).

–  The diversity of work in the creative and cultural industries: making it work for Brussels. Financement: Innoviris. Prospective Research for Brussels 2014. Promoteurs: Bas Van Heur (VUB), Walter Ysebaert (VUB), Karel Vanhaesebrouck (ULB), Jean-Louis Genard (ULB), Christine Schaut (USL), Judith Le Maire (ULB).

– Imagineering Violence: Techniques of Early Modern Performativity. Financement: FWO/NWO. Promoteurs: Karel Vanhaesebrouck (ULB/VUB), Kornee Vanderhaven (Gand), Inger Leemans (Amsterdam), Frans-Willem Korsten (Leiden).

– La danse palimpseste: Entre représentation et performance, entre processus et spectacle? Projet de doctorat d’Anita Diaz Otero. Financement: Caixa Foundation. Promoteur: Karel Vanhaesebrouck (ULB).

– Les bouffons contre-culturels : théâtralité et ludisme de 1970 à 1985. Projet de doctorat de Karolina Svobodova. Financement: ULB. Promoteurs: Karel Vanhaesebrouck (ULB), Thomas Crombez (UA).

– Body-archive: otherness and appropriation in contemporary performance. Doctorat en Arts et Sciences de l’Art de Caroline Felice Bonfim. Financement: ministère de la recherche et de l’éducation, Brésil. Promoteurs: Karel Vanhaesebrouck (ULB), Antoine Pickels (La Cambre).

– Fantasyscape: Otaku Strategies for the Artist. An interdisciplinary artistic research project on the use of Japanese anime, manga and pop culture in a new form of Japonism. Financement: RITCS Research Fund. Promoteurs: Karel Vanhaesebrouck (ULB), Klaas Tindemans (VUB), Luc De Rycke.

– Les processus de création du théâtre alternatif à Buenos Aires : le système créatif du teatrista/créateur, comme reflet de l’argentinité. Doctorat de Lucas Trouillard. Promoteur: Karel Vanhaesebrouck (ULB).

– Being as The Man Walking on Stage: Intermediality of Beckett’s Plays And Giacometti’s Sculptures. Doctorat de June (Zhu) Wenjun. Financement: China Scholarship Council. Promoteur: Karel Vanhaesebrouck (ULB).